Dr Steve Brenn - Chirurgie de l'épaule à Lausanne

FMH Orthopédie - Spécialiste de l'épaule

Opération par arthroscopie : réparation de la coiffe, stabilisation de l'épaule et prothèse de l'épaule

Traumatismes de l'épaule, fractures et accidents chez les sportifs

Consultation et intervention chirurgicale

Une prise en charge des douleurs et lésions à l'épaule

Par Dr Steve Brenn, chirurgie FMH à Lausanne

Problèmes à l'épaule dus à des maladies dégénératives

Soins des maladies articulaires ou ligamentaires

Réparation de la coiffe

Réparation de la coiffe par arthroscopie

Définition et indications

L'épaule est l'articulation la plus mobile du corps. La coiffe des rotateurs est considérée comme le moteur de l’épaule constituée par :

  • Le tendon du sus-épineux
  • Le tendon du sous-épineux 
  • Le tendon du sous-scapulaire
  • Le petit rond  

                  Réparation de la coiffe - Steve Brenn - LausanneRéparation de la coiffe - Steve Brenn - Lausanne

Lorsque les tendons de la coiffe sont lésés, il existe des douleurs à la mobilisation de l'épaule avec souvent des douleurs nocturnes et une perte de force.

Déroulement et durée de l'hospitalisation

Les gens sont hospitalisés le jour de l'opération.
L'opération s'effectue sous cathéter interscalénique, plus ou moins sous anesthésie générale.
L'intervention dure environ 1h30 et s'effectue par arthroscopie avec 3 à 6 petites incisions de 5 mm.

Dès le premier jour post-opératoire, les patients débutent le programme de physiothérapie 2 fois par jour.
Le cathéter intercalénique sera retiré progressivement.

La durée d'hospitalisation est de 3 nuits-4 jours.

Retour à domicile :
Changement du pansement 2 fois par semaine chez le médecin traitant ou en polyclinique.
Physiothérapie ambulatoire 2 fois par semaine.
Ablation des fils à 15 jours post-opératoire chez médecin traitant ou en polyclinique.
Prochain contrôle chez le Dr Steve Brenn à 6 semaines post-opératoire.

Résultat

Le taux de guérison d'une réparation de la coiffe varie selon l'âge.
Plus de 90% des patients de moins de 55 ans et plus de 70% chez les patients de plus de 65 ans.
L'objectif principal est de soulager la douleur et d'améliorer la fonction.

Risque opératoire

L'infection : moins 0.5%
La raideur : la physiothérapie douce ou l'arrêt de la physiothérapie permet de la traiter.


Technique chirurgicale


Infos Pratiques

Chemin de Pré-Fleuri 6 1006 Lausanne

Lun-Ven: 08:00-12:00,13:00-

17:00